• /
  • Mousse de calage

Les utilisations très diverses de la mousse de calage

Les mousses de calage répondent à différents besoins professionnels. Il peut s’agir d’amortir les produits et de les mettre en suspension dans leur unité de conditionnement. Pour des éléments en verre notamment (carreaux, portes, fenêtres), la solution antichoc doit être adaptée au volume, mais aussi au poids des marchandises à protéger. La résistance aux moisissures et à l’humidité est également indispensable.

Pour la manutention et le transport dans des containers en bois, des emballages en carton ou encore des bacs plastiques, il s’agit de privilégier la capacité de réduction des vibrations et d’absorption des chocs. Les produits sont ainsi séparés les uns des autres grâce à la mousse de calage, mais ils sont aussi isolés de leur contenant, permettant de le protéger afin d’être réutilisé.

Dans une optique plus esthétique pour la réalisation de coffrets de présentation uniques ou en série, la mousse de calage peut être moulée pour épouser parfaitement la forme de chaque objet ou échantillon. Il convient de passer par une étape de conception préalable, en vue de définir les performances techniques nécessaires.

Outre la protection des marchandises contre les chocs et la présentation sur mesure des produits, le matériel de calage s’utilise également dans d’autres secteurs aux besoins très précis. La mousse antistatique par exemple est un emballage indispensable pour les composants électroniques qui ne doivent pas subir de décharges électrostatiques au risque d’être endommagés.

Dans le cadre du transport de produits de santé thermosensibles ou d’appareils médicaux, les matières alvéolaires offrent une grande résistance mécanique, mais aussi une haute isolation thermique compatible avec les exigences du transport sous température dirigée.

Pour l’expédition de colis de vins et spiritueux, de vaisselle ou encore dans le cadre d’un déménagement, les mousses de protection complètent les emballages pour un transport sans dommage.

Les différentes formes des mousses de protection

Plaques lisses ou prédécoupées

La mousse antichoc peut se présenter sous forme de plaques à découper soi-même ou déjà prédécoupées selon les besoins. En adéquation avec les supports sur lesquels il est positionné, le rembourrage peut être jetable ou réutilisable, permanent ou repositionnable au moyen d’adhésifs spéciaux. La mousse en plaque permet de capitonner les parois intérieures d’un emballage carton ou d’un bac plastique pour caler le contenu.

Plots ou carrés de mousse permanents ou repositionnables

Les carrés se positionnent comme des intercalaires entre les objets fragiles et/ou lourds. Ils sont utiles autant en phase d’usinage que de stockage et de transport. Les plots en mousse assurent la stabilité des éléments empilés, ainsi qu’une séparation protectrice.

Coins et cornières de protection

Si les carrés en mousse servent à la mise en suspension des marchandises, les coins et cornières de protection préservent les angles et les arêtes lors de la manutention et de l’entreposage. Les carrés sécables, les coins miroirs ou extensibles s’adaptent à différents types d’angles pour répondre à toutes les configurations.

Quant aux arêtes verticales ou horizontales, avec des mousses de calage type berceau ou des cornières en L, la sécurité des marchandises est assurée au sol et sur rack, y compris en cas de cerclage ou de filmage. La compatibilité avec les chaînes de manutention automatisées est un véritable atout.

Rouleau de mousse

La mousse de protection peut se trouver sous forme de rouleau. Le film protège de la poussière et de l’humidité tout en limitant l’exposition aux chocs et aux rayures. C’est une solution adaptée au transport ou au stockage de meubles à l’occasion d’un déménagement par exemple.

Habillage sur mesure

Formes carrées, rectangulaires, rondes, ovales, mais aussi lettrages ou décors en conception 2D ou 3D, la mousse de calage est sculptée pour un habillage sur mesure. Des possibilités infinies pour tous les projets depuis le plateau de rangement d’outillage jusqu’au packaging de luxe ou échantillonnage médical.

Les matières plastiques alvéolaires des accessoires de calage

Les matières plastiques alvéolaires et circulaires permettent la conception de mousses de calage performantes sous de multiples formes. Certaines résines figurent parmi les plus utilisées dans ce domaine.

Le polyéthylène (PE)

La mousse de polyéthylène offre une résistance aux chocs et à la compression, ainsi qu’une excellente étanchéité doublée d’une capacité de flottaison.

Le polystyrène expansé (PSE)

Cette matière atteint jusqu’à 50 fois sa taille d’origine. Le PSE est composé à 98 % d’air et permet un travail de précision par moulage. Incinéré comme combustible de chauffage quand il n’est pas recyclé, le PSE est aussi écologique qu’économique et léger.

Le polypropylène expansé (PPE)

Entièrement recyclable, il possède une grande résistance mécanique et thermique. Le PPE se déforme sans se casser et offre une grande stabilité aux agents chimiques.

Le copolymère PS/PE

Composé de polyéthylène (PE) et de polystyrène (PS), le copolymère est un mélange permettant de conserver les avantages de chaque matière sans ses inconvénients. Le copolymère PS/PE est capable d’encaisser les chocs et de supporter des torsions sans se rompre.

D’autres mousses techniques découpées comme le polyuréthane (PU) ou le plastazote (PTZ) permettent également la conception d’accessoires de protection.